Banner Le point sur

Accueil » Pédagogie » Le point sur... pédagogie

Le point sur… pédagogie

École et familles

Cet ouvrage revisite la perspective de rapprochement nécessaire entre l’École et les familles, considérant que la mise en œuvre concrète de cette collaboration conditionne ses effets positifs tant pour la réussite scolaire de chaque élève que pour l’égalité des chances selon le milieu social d’appartenance.

17,50€

Auteur :
J.-P. Payet

École et adolescence

Tous les adolescents fréquentent aujourd’hui l’école de longues années et savent qu’une partie de leur avenir en dépend. En même temps, leur vie s’est transformée également à l’extérieur de l’école, notamment depuis le tournant numérique.

Comment, au cœur de ces différentes évolutions, les adolescents vivent-ils l’école ?

Cet ouvrage propose de faire le point sur leur expérience scolaire, à partir d’enquêtes sociologiques récentes. Il éclaire les principaux aspects : pression scolaire, circulation entre univers normatifs pluriels, confrontations entre savoirs scolaires et industries culturelles de masse.

 Ce livre constitue un outil de réflexion pour tous les adultes confrontés à des adolescents scolarisés, que ce soit dans la sphère professionnelle ou privée. Il est tout particulièrement destiné aux enseignants, en formation ou en activité, qui cherchent à nourrir leurs pratiques des acquis de la recherche.

 

17,50€

Auteur :
A. Barrère

Enseigner les sciences 

L’école se contente trop souvent d’enseigner les résultats de la science et non les problèmes qui les ont engendrés. Elle y ajoute généralement une initiation à une démarche scientifique qui prétend prouver ces résultats.

Pourtant dans la pratique scientifique, l’important n’est pas de collectionner les faits « vrais ». Les sciences sont des savoirs critiques et dynamiques qui s’interrogent en permanence sur ce qui est possible, impossible et nécessaire. De tels savoirs critiques peuvent-ils être travaillés en classe ? Dans quelle mesure l’école peut-elle répondre à l’exhortation de Gaston Bachelard et « rendre à la raison humaine sa fonction de turbulence et d’agressivité » ?

La thèse développée ici est que les savoirs scientifiques sont indissociables des pratiques d’argumentation et de débat et que ces pratiques ne sont pas seulement des moyens d’accéder aux savoirs mais en constituent le cœur même. Cela rend indispensable l’introduction de situations de débat et de véritables échanges argumentatifs dans la classe de sciences. Mais de telles situations ne sont pas faciles à mettre en œuvre et posent à l’enseignant plusieurs questions : Sur quels problèmes faire porter les débats ? Quels objectifs peut-on leur assigner ? Quelle place doit y tenir le professeur ?

Après avoir présenté les relations entre débats et savoirs scientifiques, cet ouvrage éclaire ces questions par l’analyse de plusieurs exemples pris à différents niveaux de la scolarité. Il étudie la dynamique argumentative de la classe et dégage les conditions pour que des savoirs raisonnés et critiques se construisent.

 

17,50€

Auteur :
C. Orange

Éthnographies de l’école

Qu’en est-il de la vie à l’école au quotidien ? Cette question peut sembler paradoxale. Nous avons tous été élève et peut-être y sommes nous toujours comme professionnels. De plus nous interrogeons régulièrement des collèges ou des enfants : alors comment ça s’est passé aujourd’hui à l’école ? Mais que connaissons-nous au delà de leurs ressentis sur le climat ou de bribes de récits qu’ils livrent ?

À partir d’enquêtes ethnographiques conduites au plus près des réalités quotidiennes, cet ouvrage propose d’analyser les situations scolaires en fonctions de leurs contextes spatio-temporels : la classe, l’établissement et ses alentours. Comment les différents protagonistes, élèves, professionnels, parents y sont accueillis, s’y déplacent et s’y intègrent ? Comment les interactions se développent-elles entre professionnels, entre élèves, entre professionnels et élèves ? Comment les différents cadres normatifs sont-ils intériorisés, appropriés, ou bien contournés ? 

Ce livre se veut un outil de réflexion pour tous ceux qui sont concernés par l’école, tant les professionnels du système scolaire ou des nombreuses institutions éducatives, que les parents. Il constitue un guide essentiel des étudiants stagiaires amenés à pratiquer l’observation de leur terrain. Il est indispensable pour l’élaboration des travaux de fin d’étude ou autres travaux de recherches (mémoires, par exemple).

 

17,50€

Auteur :
M. Guigue

Evaluations formative et certificative des apprentissages

L’évaluation est omniprésente dans le monde de l’éducation et de la formation. Il semble même que l’on tende, aujourd’hui, à vouloir toujours plus évaluer et tout évaluer : des apprentissages, des enseignements, des dispositifs, des programmes, des établissements, des systèmes éducatifs, des politiques, etc…

L’évaluation n’a-t-elle pas aussi une fonction pédagogique, de soutien à l’apprentissage, à des fins d’amélioration de l’enseignement et plus généralement du système éducatif ? Mais de quelle(s) évaluation(s) parle-t-on ?

 

17,50€

Auteur :
L. Mottier Lopez

Fabriquer le savoir enseigné

À travers la présentation et l’analyse de cours variés qu’il a observés en détail lors de diverses recherches et dans différentes institutions d’enseignement supérieur, l’auteur présente une série de constats qui lui permettent d’ébaucher une vision neuve et enthousiasmante de ce que signifie « construire un cours et/ou un savoir » pour un enseignant. Les questions posées dans ce livre dépassent largement le seul cadre de l’enseignement supérieur et ouvrent des pistes de réflexion sur l’enseignement en général.

17,50€

Auteur :
J. Philippe

Faire la classe à l’école maternelle

L’école maternelle permet à l’enfant de grandir et de rencontrer l’altérité. Elle participe au développement global de l’enfant, tant sur le plan social, affectif, psychomoteur que cognitif. En outre, cet enseignement participe statistiquement à la réduction de la difficulté scolaire à l’entrée à l’école primaire. Cependant, les enfants qui échouent en début de scolarité primaire restent très nombreux. Ils se recrutent principalement dans les milieux sociaux défavorisés. Ainsi, même si la fréquentation de l’école maternelle est favorable à la réussite en primaire, elle ne permet pas de combler les inégalités inhérentes à l’hétérogénéité des milieux des enfants. Il n’est pourtant pas question d’en rester à ce fatalisme sociologique. 

Comment comprendre ce phénomène de maintien des inégalités ? Comment l’école maternelle peut-elle mieux encore contribuer à la réussite de tous les enfants et ainsi parvenir à réduire les inégalités de réussite scolaire ? Il s’agit là d’une problématique majeure qui est largement interrogée dans cet ouvrage. 

Comment faire la classe à l’école maternelle ? Quels sont les enjeux de cette école première ?

Comment comprendre que les enfants en difficultés sont nombreux malgré tous les efforts que déploient les enseignants ? Ces questions illustrent bien l’objet de cet ouvrage qui ne se veut en aucun cas prescriptif. Les pratiques enseignantes sont envisagées comme un objet d’étude cherchant à mieux cerner la façon dont se construisent les différences socioscolaires. 

Diverses hypothèses sont mises à l’épreuve :

  • Dans les activités auxquelles on invite les jeunes élèves, valorise-t-on le simple accomplissement des tâches ? Ou bien s’attache-t-on à les faire réfléchir sur leurs démarches ?
  • Quelle place prend le guidage de la part de l’enseignant ?
  • Quel rôle jouent les échanges entre celui-ci et les élèves ou entre élèves ?

L’auteure examine les recherches conduites sur le sujet et apporte des éléments nouveaux issus de ses propres investigations.

 

17,50€

Auteur :
C. Caffieaux

Inclusion scolaire

Bien que l’inclusion des élèves à besoins spécifiques tende à se généraliser dans nos écoles, elle suscite encore de nombreux questionnements allant de la légitimité même aux pratiques concrètes pour réaliser et la réussir.

Cet ouvrage expose les différentes périodes et fondements du passage de dispositifs d’enseignement spécialisé ségrégatifs vers d’autres, plus inclusifs.

Les différents dispositifs et pratiques pédagogiques favorables à l’inclusion des élèves à besoins spécifiques y sont détaillés et interrogés de manière critique tout comme leurs assises et les concepts qui les sous-tendent. Il constitue, d’une part, une synthèse des connaissances et perspectives du champ de recherche sur l’inclusion scolaire et d’autre part, une présentation d’une pédagogie dite inclusive propice à l’opérationnalisation du concept.

 

17,50€

Auteur :
P. Tremblay

Jeu et compétences scolaires

Le jeu, en tant qu’objet culturel, a été étudié par des chercheurs appartenant à bien des domaines de recherches : philosophes, sociologues, ethnologues, anthropologue, psychologues, psychanalystes, … tous se sont intéressés à ce même objet. Chacun a étudié le jeu selon son propre cadre conceptuel et a poursuivi les questions de recherche propres à son champ d’investigation. Ainsi, l’ethnologue tente-t-il de mettre à jour l’origine du jeu dans les différentes sociétés là où le sociologue essaye de comprendre le phénomène ludique en tant qu’organisation humaine. Face à cette surabondance d’informations, il n’est pas toujours facile de construire sa propre opinion.

L’objet de cet ouvrage veut approfondir la question du jeu face aux découvertes et apprentissages de l’enfant d’abord, de l’élève ensuite. Il retracera, dans un premier temps, les observations et analyses, parfois contradictoires,  de différents chercheurs qui se sont intéressés à cette activité de l’enfant.

La question de la place du jeu dans les apprentissages scolaires de l’élève sera ensuite largement développée.

 C’est dans le cadre de l’école et par rapport aux apprentissages spécifiquement scolaires que les liens entre le jeu et l’appropriation personnelle des savoirs, savoir-faire et compétences seront développés. 

Le jeu à l’école est un sujet paradoxal : d’une part, il  est l’objet d’un certain consensus, surtout à l’école maternelle où il est synonyme de respect du rythme de l’enfant voire même stimulant du développement cognitif de l’élève et, d’autre part,  il apparaît comme  l’opposé du travail sérieux d’apprentissage que doit mener l’élève pour s’approprier le sens de l’effort aussi bien que les savoirs scolaires dès l’école primaire.

À travers un examen approfondi de la définition de l’objet « jeu » et, plus spécifiquement « jeu de société », différents concepts seront questionnés et mis perspective avec l’attitude attendue de l’élève par l’institution scolaire. Les attendus scolaires  – souvent implicites – seront analysés à la lumière de l’attitude ludique et ce regard particulier offrira une nouvelle manière d’appréhender aussi bien le jeu à l’école que les apprentissages scolaires.

Néanmoins, ce parallèle inattendu ne résout pas à lui seul la problématique de la difficulté scolaire. Sur base de résultats de recherche, une attitude particulière de la part de l’enseignant, en interaction avec l’attitude de l’élève sera présentée et permettra d’explorer une voie vers une manière de lutter contre la difficulté scolaire.

 

17,50€

Auteur :
S. Van Lint

La notion de compétence en éducation et formation

La notion de compétence est aujourd’hui omniprésente dans le monde de l’école et dans celui de la formation professionnelle. Mais elle fait aussi l’objet de débats virulents : certains voient en elle un danger ou en contestent la pertinence ; d’autres l’acceptent, mais en proposent des conceptualisations très différentes les unes des autres.

Quels enjeux y a-t-il à formuler en termes de compétences ce que l’école a mission de faire acquérir ? Pourquoi cette notion a-t-elle tant de succès dans le domaine de la formation ? Quelles sont les implications de son usage dans les entreprises ?

Et avant tout, qu’est-ce qu’être compétent dans un domaine ? Quelles sont les conditions pour le devenir ?  Quels rôles respectifs y jouent les savoirs et l’expérience pratique ?  Y a-t-il des dispositifs pédagogiques et didactiques plus aptes que d’autres à faire acquérir des compétences ? Quelles sont celles qu’il convient de faire acquérir au cours de l’enseignement obligatoire ? Comment peut-on évaluer des compétences ? 

Ce livre fait le point sur les principales recherches qui, aujourd’hui, apportent des éléments de réponse à ces questions. Il présente les différentes théorisations qui s’affrontent et fait apparaître ce qui les distingue et les raisons pour lesquelles elles divergent entre elles. Aux étudiants en Sciences de l’Education, aux enseignants et aux futurs enseignants, il apportera une synthèse claire sur les problèmes que pose cette notion. Mais il intéressera aussi les cadres scolaires, les concepteurs de formation et les acteurs engagés dans la construction de référentiels auxquels il fournira d’indispensables points de repère et des outils de réflexion.

17,50€

Auteur :
B. Rey

La régulation des apprentissages en classe

La régulation de l’apprentissage des élèves en classe est une préoccupation constante des enseignants. En effet, comment soutenir au mieux la progression de l’élève, comment l’amener à dépasser une difficulté, à l’aider à développer des démarches d’autorégulation plus conscientes, à construire du sens aux situations d’apprentissage vécues ? Quelles sont les interventions et situations susceptibles de soutenir au mieux la régulation des activités de chaque élève ? Quels sont les obstacles à la régulation de l’apprentissage en classe ? 

L’ouvrage expose, dans un premier temps, les principales conceptualisations de la régulation, élaborées à partir d’un questionnement explicite sur l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation en salle de classe. En prenant appui sur des recherches étudiant des classes tout-venant, l’ouvrage se centre, dans un deuxième temps, sur les régulations interactives entre l’enseignant et ses élèves au regard des pratiques développées dans le contexte de la classe. Les recherches présentées concernent des enseignants de l’école primaire, mais ont une portée générale.

 

17,50€

Auteur :
L. Mottier Lopez

Le nombre à l’école maternelle

Enseigner le nombre à l’école maternelle ? Pas si facile !

Cet ouvrage se donne comme ambition de mettre à jour les savoirs en jeu dans l’enseignement du nombre à l’école maternelle. Il s’agit des Savoirs mathématiques  à acquérir par l’élève  mais aussi des savoirs didactiques du professeur pour que vivent des situations d’enseignement adaptées aux enjeux de l’acquisition du nombre dans l’enseignement préscolaire.

Pour ce faire, les auteures  ont adopté le parti pris d’expliciter en quoi les savoirs didactiques sont au service des savoirs mathématiques enseignés et comment les mathématiques à enseigner pèsent sur les situations didactiques. La présentation intégrée de ces deux aspects constitue le point de vue original de cet ouvrage. Conçu à la fois comme une introduction à la didactique des mathématiques et comme un éclairage sur les enjeux épistémologiques de l’enseignement du nombre à la maternelle, il donne les clés d’une compréhension du processus d’enseignement-apprentissage des mathématiques indispensable à tous ceux qui s’intéressent au domaine scolaire.

Ce livre s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la didactique des mathématiques ou à l’enseignement du nombre à l’école : enseignants, chercheurs, formateurs d’enseignants, étudiants se destinant à l’enseignement, parents d’élèves.

17,50€

Auteurs :
C. Margolinas, F. Wozniak

Le rapport à l’école des élèves de milieux populaires

« Ils ne sont pas motivés, manquent d’autonomie » ; « ils attendent, sont passifs » ; « il faut toujours rappeler les consignes » ; « c’est vite fait, mal fait »… se désolent les enseignants.

Quel sens les élèves donnent-ils à leur présence à l’école ? Qu’est-ce qu’apprendre de leur point de vue ? Face aux situations et aux contenus scolaires, quelles logiques sont à l’œuvre ? Autrement dit, qu’est-ce qui singularise leur rapport à l’école ?

De l’école primaire à la fin du secondaire, plusieurs recherches ont exploré le rapport au savoir des élèves et convergent pour distinguer des constantes qui « font la différence ».

Si le rapport à l’école s’initie dans l’espace familial, l’expérience scolaire y participe tout autant. Éclairée par les recherches, l’école peut-elle réamorcer une démocratisation en panne ? Au-delà d’un brossage de questions théoriques clés pour la compréhension des difficultés scolaires, cet ouvrage souhaite contribuer à une ouverture pour l’action.

17,50€

Auteur :
J. Bernardin

Le sens du problème

Qu’est-ce que problématiser ? Comment peut-on faire problématiser les élèves ? A quelles conditions peut-on engager une véritable démarche de problématisation avec les élèves, de l’école maternelle au lycée ?

Si notre monde est devenu problématique, en perpétuel questionnement sur lui-même, il semble naturel de penser qu’un des enjeux de l’école est d’apprendre aux élèves à problématiser. Les textes officiels préconisent d’ailleurs de le faire et beaucoup d’enseignants s’y essaient. Mais force est de constater que les meilleures idées risquent de dénaturer devant les difficultés. Cet ouvrage fournit un certain nombre d’exemples de problématisation à l’école dans différentes disciplines ainsi que pour le traitement des questions socialement vives. Il fournit un certain nombre de repères, d’ordre épistémologique, pour la construction de situations de problématisation en classe.

17,50€

Auteur :
M. Fabre

Le travail de l’enseignant

L’expérience professionnelle suffit-elle pour apprendre le métier d’enseignant ?

Peut-on apprendre de l’expérience sans théorie de référence ?

La didactique professionnelle est un champ de recherche initié depuis les années quatre-vingt. Dans cet ouvrage, nous proposons des clés de lecture de l’activité de l’enseignant pour en faciliter l’analyse. Si tous ceux qui exercent le métier d’enseignant reconnaissent l’importance de la gestion des interactions verbales pour conduire des séances de classe, encore leur faut-il disposer d’outils d’analyse pour les observer et les comprendre. Cette approche renouvelle le rapport entre action, expérience pratique, analyse de cette pratique et formation. L’articulation recherche/formation constitue un enjeu majeur de l’éclairage de la pratique professionnelle. Celle-ci consiste, en effet, en bien autre chose qu’à indiquer aux (futurs) enseignants ce qu’il serait bien de faire ou encore ce qu’il faudrait éviter.

Cet ouvrage offre aux professionnels de l’éducation (futurs enseignants, étudiants en Sciences de l’Éducation et formateurs) un état des connaissances qui atteste la nécessité théorique de développer des recherches collaboratives entre chercheurs et professionnels de terrain.

17,50€

Auteur :
I. Vinatier

Les premiers apprentissages scolaires à la loupe

Didactienne du français (Marceline Laparra) et didacticienne des mathématiques (Claire Margolinas), ces auteures observent ensembles les difficultés des apprentissages premiers (élèves de 5 à 7 ans en dernière année d’école maternelle et première année d’école primaire) depuis une dizaine d’années.

Ce livre propose des clés pour observer à la fois les difficultés et les réussites des élèves dans des situations scolaires qui sont ordinaires en français et en mathématiques. Il s’agit de révéler certaines connaissances utiles pour réussir dans toutes ces situations. Nous montrons que de telles connaissances relèvent à la fois de l’univers de l’oralité et de l’univers de la littératie. L’étude des ces deux univers est au coeur de cet ouvrage, consacré à l’élucidation de savoirs qui pourraient permettre aux professeurs de mieux enseigner à tous les élèves.

17,50€

Auteurs :
M. Laparra, C. Margolinas

Pédagogie différenciée

  • Qu’est-ce qui dans les fondements mêmes de l’École produit une oscillation entre indifférenciation et différenciation ?
  • En quoi ce balancement opère-t-il en défaveur desapprentissagesde tous et de chacun ?
  • Comment a émergé la question d’une prise en compte, didactique, de ladifférence?
  • Qu’en font les enseignants ?
  • Avec quels principes distinguer les différentes pratiques de pédagogie différenciée ?

    Ce livre permet un véritable éclaircissement autour de la question de la pédagogie différenciée. Il est un outil indispensable à tous les étudiants et professionnels du champ éducatif : enseignants, psychologues, éducateurs…

    17,50€

    Auteur :
    S. Kahn

    Quelle éthique pour les enseignants ? 

    Nous ne pouvons penser la professionnalisation des enseignants en dehors de toute considération d’ordre éthique. Or, peu de choses ont été dites et écrites sur la morale professorale. L’ambition de ce petit livre est de répondre à deux questions distinctes mais liées. Quelle éthique pour le professeur aujourd’hui ? Et comment peut-il, dans la durée, soutenir un tel engagement ? Tenir, rester fidèle à quelques grands principes, ne mésestimons pas ce défi.

    Nous avons organisé cet ouvrage en cinq chapitres. Le premier est consacré à quelques clarifications. Le second propose une petite incursion dans le champ de la philosophie morale. Que faut-il attendre de la philosophie morale ? Dans le troisième chapitre, nous montrons que la morale professorale est une morale attentive à la dignité et à la fragilité de l’élève. C’est aussi une morale qui reconnaît la pertinence du principe de conséquence dans certaines situations. Dans le quatrième chapitre, nous explorons l’hypothèse déontologique pour précisément relever le double défi du temps et de la solitude professionnelle. Le dernier chapitre est une proposition : il dessine les grandes lignes d’un projet de formation à l’usage des professeurs.

    Nous avons essayé tout au long de ce travail d’être le plus limpide possible dans nos analyses et dans nos propositions pour qu’elles puissent être sérieusement et sereinement débattues. Chaque chapitre se termine par un tableau de synthèse qui reprend les éléments essentiels qui ont été développés. Ils participent, tout comme le lexique joint en fin de volume, au souci de clarté qui n’a cessé de nous animer.

    17,50€

    Auteur :
    E. Prairat

    Savoir enseigner dans le secondaire

    Comment, au collège et au lycée, enseigner de façon à ce que les élèves apprennent? Quelles sont les connaissances actuelles sur les process? Qu’est-ce qu’un savoir ? Quelles compétences faire acquérir par les élèves et comment ? Que savons-nous aujourd’hui sur les difficultés scolaires des élèves ? Quels problèmes pose l’évaluation ?

      De multiples recherches ont été conduites, ces dernières années, sur ces questions. Ce livre offre une synthèse de leurs résultats à l’usage des jeunes enseignants et des moins jeunes.

      17,50€

      Auteurs :
      V. Carette, B. Rey

      Agrément

      Tous les ouvrages ci-dessus sont agréés !

      Bénéficiez du soutien financier de la Fédération WALLONIE-BRUXELLES !

      À la suite du nouveau décret du 7 février 2019, le montant du soutien financier est versé à l’école en début d’année civile. L’école peut donc utiliser ce montant notamment pour l’achat d’ouvrages pédagogiques et d’outils numériques.*

      Le budget doit être utilisé avant le 31 décembre 2021, sans quoi il est perdu !

      *Suivant les nouvelles informations communiquées sur www.enseignement.be